Bibliographie


Périodiser la "première modernité" :
variations autour d'un découpage chronologique

  • Jean-Claude Bonne, « De l’ornement dans l’art médiéval (VIIe-XIIe siècle). Le modèle insulaire», dans Jérôme Baschet et Jean-Claude Schmitt (dir.), L’image. Fonctions et usages des images dans l’Occident médiéval, actes du 6e « International Workshop on Medieval Societies », Centre Ettore Majorana, Erice (Sicile), 17-23 octobre 1992, Paris, Le Léopard d'or, 1996 (Cahiers du Léopard d’or, 5), p. 207-240.
  • Jean-Claude Bonne, « De l’ornement à l’ornementatlité. La mosaïque absidiale de San Clemente de Rome », dans Rôle de l’ornement dans la peinture murale médiévale, actes de colloque, Saint-Lizier, 1er- 4 juin 1995, Poitiers, 1997, p. 103-119.
  • Emmanuel Coquery, « "Rien d’éclatant n’y manque". L’esthétique et le statut des arts du décor en France dans la première moitié du XVIIe siècle », dans Catherine Gougeon (coord.), Un temps d’exubérance. Les arts décoratifs sous Louis XIII et Anne d’Autriche, Exposition du 9 avril au 8 juillet 2002 aux Galeries nationales du Grand Palais à Paris, Paris, 2002, p. 53-62.
  • Jacques Derrida, La vérité en peinture, Paris, Flammarion, 1986 (Champs, 57).
  • H. Helander, « So Debate : Neo-Latin Studies : Significance and Prospects », dans Symbolae Osloenses, 76 (2001), pp. 5-102.
  • Jozef Ijsewijn, Companion to Neo-Latin Studies. Part I (History and Diffusion of Neo-Latin Literature), Leuven University Press, 1990 (Supplementa Humanistica Lovaniensia, 5).
  • Jozef Ijsewijn (with Dirk Sacré), Companion to Neo-Latin Studies. Part II (Literary, Linguistic, Philological and Editorial), Leuven University Press, 1998 (Supplementa Humanistica Lovaniensia, 14)
  • Henriette Levillain, Qu'est-ce que le baroque ?, Paris, Klincksieck, 2003.
  • Louis Marin, « Le cadre de la représentation et quelques-unes de ses figures », Cahiers du musée National d'art moderne. Art de voir, art de décrire II, 24, été 1988, p. 63-81.
  • D. Maskell, The historical Epic in France. 1500-1700, Oxford, 1973.
  • I. D. McFarlane, « La poésie néo-latine à l’époque de la Renaissance Française - état présent des recherches », dans Nouvelle Revue du XVIe siècle, I (1983), pp. 1-18.
  • Philippe Minguet, Esthétique du rococo, Paris, 1966.
  • Jean Rohou (dir.), La périodisation de l'âge classique, Littératures classiques, 34, 1998.
  • Hartmut Stenzel, « Le “classicisme” français et les autres pays européens », dans Michel Prigent (dir.), Histoire de la France littéraire, Paris, PUF/Quadrige, 2004, t. II, p. 39-78.
  • Alain Vaillant, L'histoire littéraire, Paris, A. Colin, 2010, coll. « U Lettres ».
  • Ignace Vandevivere et Catherine Perier-d'Ieteren, Belgique renaissante. Architecture, art monumental, Bruxelles, 1973 (Histoire de l’architecture en Belgique).
  • T. Van Hal, Towards Meta-Neo-Latin Studies? Impetus to Debate on the Field of Neo-Latin Studies and its Methodology, Humanistica lovaniensia, vol. LVI (2007).
  • P. Van Tieghem, La littérature latine. Étude d’histoire littéraire européenne, Genève, s.d.
  • Fr. Waquet, Le latin ou l’empire d’un signe. XVIe-XXe siècle, Paris, 1998.
  • Henri Zerner, L’art de la Renaissance en France. L’invention du classicisme, Paris, 2002 (Tout l’art).
RetourBack

Design by www.matthieumiller.be All rights reserved - Webmaster :  alessandro.metlica@uclouvain.be