Camille Dohet


Member of GEMCA

Institut des Civilisations, Arts et Lettres (INCAL)
Faculté de philosophie, arts et lettres (FIAL)
Doctorante, Histoire

PhD thesis
Débat politique et discours figuré durant la Guerre de Quatre-Vingts Ans. Imaginaires politiques et constructions identitaires dans les Pays-Bas, 1566-1648.

Supervisors
Agnès Guiderdoni (FNRS-UCL)
Silvia Mostaccio (UCL)

Research fields
Histoire politique et culturelle des Pays-Bas (XVIe-XVIIe siècles), histoire de l’imaginaire, identités collectives, fonctions du langage symbolique et figuré dans le discours politique.



PhD project

Cette recherche a pour objectif d’étudier les interactions de l’imaginaire et des modèles politiques et identitaires à travers leurs manifestations dans la propagande écrite et visuelle de la guerre de quatre-vingts ans. Parmi ce vaste ensemble, le choix des sources se portera sur les pamphlets argumentatifs et les gravures politiques ayant circulé dans les Pays-Bas entre 1566 et 1648, soit du Compromis de la Noblesse à la Paix de Münster. L’approche envisagée se veut globale, prenant en compte les productions de la révolte et celles du régime habsbourgeois dans le but de mettre en évidence tant les différences que les bases communes et les échanges dans la pensée politique des belligérants.
Cette recherche consistera d’abord en l’étude des imaginaires en tant que systèmes de représentations permettant à l’homme d’appréhender et d’interpréter les structures du réel. Il s’agit d’identifier les dynamiques créatrices de sens qui sous-tendent ces réseaux complexes d’images, c’est-à-dire de dégager la clef de lecture permettant d’accéder à la vision du monde développée dans les sources. Les imaginaires offrent alors une voie d’accès privilégiée pour étudier la formulation et l’évolution des modèles politiques et identitaires dans les Pays-Bas entre 1566 et 1648. À travers ces modèles et leurs représentations, ce sont les caractéristiques des Pays-Bas et de leurs habitants que souhaitent définir les propagandistes. Les enjeux portent sur la définition de la souveraineté, des relations entre gouvernants et gouvernés et des rapports entre Église et État, mais aussi sur la formulation des différences entre étrangers et compatriotes et, progressivement, des identités proto-nationales. En analysant les imaginaires et leurs interactions avec les structures du réel, cette étude permettra de mettre au jour les processus d’élaboration des modèles sociétaux dans la propagande des belligérants et de révéler les enjeux identitaires accompagnant l’émergence des États modernes.

Download the complete CV

Contact

Presentation of the GEMCAProgramme of activities PublicationsOn-line ResourcesResearch projects Thesis News
Design by www.matthieumiller.be All rights reserved - Webmaster :  alessandro.metlica@uclouvain.be