À propos de cet événement


« Culture, missions et images entre Chine et Europe ». Journée autour du livre de Nicolas Standaert, An illustrated Life of Christ presented to the Chinese emperor : the history of Jincheng shuxiang (1640), Steyler Verlag, 2007.

30 octobre 2009
Journée d'étude du GEMCA
Université catholique de Louvain
avec Nicolas Standaert (KULeuven) et Pierre-Antoine Fabre (EHESS)

De 10h00 à 17h00
Salle du Conseil
Faculté de philosophie, arts et lettres (FIAL)
Place Blaise Pascal, 1
1348 Louvain-la-Neuve

Argument

L’ouvrage de Nicolas Standaert constituera la base d’une réflexion commune de chercheurs de formations différentes qui s’intéressent à l’histoire des missions à l’âge moderne. Peu à peu, cette histoire est devenue le récit de la rencontre de mondes différents par le déplacement du missionnaire : celui-ci ne change pas seulement de lieu géographique, mais aussi de points de repère intérieurs, de langage, de priorités pastorales et de modes de présence à la société qu’il vient de découvrir. L’historiographie récente témoigne du même type de déplacement effectué par les historiens et, par conséquent, d’un changement dans la vision des rapports entre l’Europe et le reste du monde. Le livre de N. Standaert sera ainsi un point de départ idéal pour creuser cette « délocalisation » de croyances, de cultures, d’images intimes, etc. Les enjeux épistémologiques et méthodologiques d’une telle approche, qui veut se concentrer sur la relation entre cultures, missions et images, sont évidents. Il s’agit de voir comment différents points de vue peuvent dialoguer autour de ce même phénomène religieux et culturel : on pense en particulier à l’historiographie (générale et culturelle), à l’anthropologie des phénomènes religieux, à l’analyse sémiotique et socio-sémiotique. Il s’agira notamment de mettre à l’épreuve et de contribuer à mieux définir ce qu’on appelle « analyse culturelle », approche «interdisciplinaire » qui se veut attentive à la vie en société des objets culturels des époques anciennes (comme les livres et leurs images).

Les communications ne seront pas trop nombreuses pour conserver un temps d’échange, comme le veut la formule « atelier ». La question de base sera la même pour tous : comment avez-vous utilisé le livre de Nicolas Standaert ? Dans quel contexte ?

L’auteur ouvrira la journée en présentant son texte et aussi en le mettant en contexte par rapport à ses recherches, pour ouvrir la série de contributions.

Programme

Matin (10h-12h30)
Agnès Guiderdoni (FNRS-UCL) et Silvia Mostaccio (UCL) : accueil et introduction
Nicolas Standaert (KUL) « Cultures, missions et images entre Chine et Europe : la délocalisation »
Beatriz Puente-Ballesteros (KUL), titre non communiqué

Après-midi (14h30-17h)
Pierre-Antoine Fabre (EHESS, Paris) : «La question de l'image en Europe et en Chine selon Le Comte»
Andrea Catellani (UCL) : « Images jésuites entre Europe et Chine : métissage et traduction du point de vue sémiotique »
Silvia Mostaccio (UCL) : « Et Rome? Quels liens pour les historiens entre délocalisation, cultures et le profil protéiforme du catholicisme romain entre XVIe et XVIIe siècles ? »
Ralph Dekoninck (UCL) : conclusions


Contact

Retour aux activités

Design by www.matthieumiller.be All rights reserved - Webmaster :  alessandro.metlica@uclouvain.be