À propos de cet événement


« Dé-cadrement et transgressions : les limites de la représentation au premier âge moderne »

13 octobre 2011
3e Journée du GEMCA
Université catholique de Louvain

      Si le premier âge moderne est celui de la représentation, c’est notamment au titre des divers jeux possibles avec ses limites, que les artistes et auteurs ont abondamment explorés : pouvoirs de la transgression et de l’illusion, effets de présence et de distance, empiètement et métalepse, autant de procédés en texte et en image, propres à « l’instauration » de la représentation et à sa mise en discours. Du point de vue des paradigmes à disposition relatifs à ces jeux de limites et de seuils, le cadre est certainement un des plus féconds : indicateur d’une frontière entre deux lieux de nature différente, la notion, avec toutes ses variations sémantiques, peut être étendue aux concepts de clôture, de limite, de bordure, de seuil, applicables à des systèmes sémiotiques variés : arts plastiques (du cadre de peinture au portail architectural), arts du spectacle (les limites de la scène théâtrale) et littérature (des histoires-cadres et mises en abyme aux fronstipices et autres paratextes). Certaines formes esthétiques ou courants ont pu même être définies en fonction de l’usage réservé à cette limite – ainsi  par exemple du « baroque ».
Quels sont les dispositifs mis en œuvre pour dé-limiter un texte, une image, un lieu ? Comment génèrent-ils à leur tour l’idée d’une transgression ? Quels enjeux culturels ces mécanismes recouvrent-ils ? Quelle est la nature des rapports entre le parergon et son ergon ? Telles seront les questions auxquelles on tentera de répondre dans cette nouvelle édition de la Journée du GEMCA.

Bibliographie sélective :

  • Gérard Genette, Métalepse, Paris, Seuil, 2004.
  • Gérard Genette, Seuils, Paris, Seuil, 1987.
  • Thierry Lenain et Rudy Steinmetz, Cadre, seuil, limite. La question de la frontière dans la théorie de l'art, Bruxelles, La Lettre volée, 2011.
  • Louis Marin, « Lire un tableau. Une lettre de Poussin en 1639 » dans Pratiques de la lecture sous la direction de R. Chartier, Marseille, Rivages, 1985, p 102-124.
  • Louis Marin, Détruire la peinture, Paris, Galilée, 1977.
  • John Pier et Jean-Marie Schaeffer (dir.), Métalepses. Entorses au pacte de la représentation, Paris, EHESS, 2005.
  • Patricia Signorile, Le cadre de la peinture, Paris, Kimé, 2009.
  • Victor Stoïchita, L’instauration du tableau. Métapeinture à l’aube des temps modernes, Genève, Droz, 1999.
  • Werner Wolf and Walter Bernhart (eds), Framing borders in literature and other media, Amsterdam, Rodopi, 2006. 


Salle du conseil PSP
Place Cardinal Mercier 10

Faculté de philosophie, arts et lettres (FIAL)
Place Blaise Pascal, 1
1348 Louvain-la-Neuve



Programme à télécharger (format jpeg - 423 ko)

Contact

Retour aux activités

Presentation of the GEMCAProgramme of activities PublicationsOn-line ResourcesResearch projects News
Design by www.matthieumiller.be All rights reserved - Webmaster :  maxime.perret@uclouvain.be