À propos de cet événement


« Pour une archéologie de notre culture médiatique VII »

20 avril 2012
Séminaire
Université catholique de Louvain

Le séminaire portera principalement sur la question du mouvement et de l’immobilité dans les images et partira du paradoxe qu’une image est toujours hantée par ce qui lui manque. Depuis ses débuts, l’art visuel serait tenté par l’illusion du mouvement (mythe de Pygmalion) et sans doute cette ambition ultime est-elle réalisée par le cinéma et ses exploitations les plus spectaculaires. Cependant, alors même que le mouvement des images s’est démultiplié, surgirait comme une nostalgie de l’immobilité et un désir de fixité.
 
À partir de ce constat, on tentera de s’ouvrir à une véritable approche transversale en interrogeant les valeurs culturelles portées par les phénomènes de ralentissement ou d’accélération des images. On interrogera aussi la relation entre le mouvement des images et l’expérience du spectateur à travers certaines grandes métaphores structurantes qui éclairent aussi bien la perception sociale de l’imagination que les conditions matérielles de production des images. Du modèle indiciaire marquant la pensée « ancienne » de la représentation jusqu’à celui du flux sous-tendant la pensée «moderne » du cinéma, le détour par ces métaphores structurantes faisant paradigme permettra de réfléchir aux interactions entre images et spectateurs, aux effets pragmatiques des premières sur les seconds.


De 14h00 à 16h00 - c. 228 (ERAS 69)
Place Cardinal Mercier
1348 Louvain-la-Neuve



Contact

Retour aux activités

Design by www.matthieumiller.be All rights reserved - Webmaster :  alessandro.metlica@uclouvain.be