À propos de cet événement


Nathalie Hancisse, (FNRS-UCL), « Veritas Armata/Maria Stevarta, or Truth on Dis-play: Mary, Queen of Scots in Translation (1565-1652) »

22 septembre
Soutenance de thèse
Université catholique de Louvain

Nathalie Hancisse soutiendra publiquement sa thèse de doctorat en Langues et lettres devant le juré composé des professeurs Heinz Bouillon (UCL, président), Guido Latré (UCL, promoteur), Agnès Guiderdoni (FNRS-UCL), Dirk Delabastita (UNamur), Ingrid De Smet (University of Warwick, U.K.), et Mark Rankin (James Madison University, Virginia, U.S.).

Résumé de la thèse

Surnommée “the daughter of debate” par Elizabeth I, Marie Stuart (1542-1587) incarne la plupart des lignes de front qui ont traversé l’Europe pré-moderne. Elle a inspiré une quantité impressionnante de littérature polémique, qui s’est focalisée sur les événements les plus controversés de sa vie : le meurtre de son deuxième époux, Henry Darnley, en 1567, et son exécution pour trahison en 1587. A l’époque, une grande majorité de ces textes furent diffusés en Europe grâce à la traduction.

Cependant, très peu d’attention a été apportée à l’influence du processus de traduction à la fois sur les éléments rhétoriques et lexicaux de ce corpus de textes, mais aussi sur la réception orientée de l’image de Marie Stuart. Au moyen d’une analyse comparative de certains passages des textes-source et de leur(s) traduction(s), cette thèse entreprend de démontrer la dimension manipulatoire de la traduction sur cette littérature, en tant qu’elle implique des formes élaborées de travestissement du texte.

Par le biais d’une étude thématique de la notion de vérité, elle met en lumière combien la traduction des textes polémiques devient littérature de dissimulation. Nos travaux considèrent la vérité non seulement en tant que notion cruciale qui se découvre au passage du texte-source vers la traduction, mais aussi comme un concept soumis à la manipulation, avec lequel les auteurs jouent dans leurs propres textes et déjouent les arguments de leurs adversaires. Nous proposons dès lors une lecture de la vérité comme étant constamment en « dé-monstration » – ou « dis-play » à travers les textes et les traductions liés à Marie Stuart.


Informations pratiques
De 14h30 à 17h30
Salle du Conseil FIAL
1 place Blaise Pascal
1348 Louvain-la-Neuve


Venir à l'UCL | Télécharger le plan de la ville


Contact

RetourBack

Design by www.matthieumiller.be All rights reserved - Webmaster :  alessandro.metlica@uclouvain.be