À propos de cet événement


« “TRANSLAUTHORS”. Interrogating Writing from Translation. Intertwined Perspectives on Literature and Cultural Exchange from the XVIth to the XXIst Century. Questions de traduction à l’écriture. Regards croisés sur la littérature et les échanges culturels entre le XVIe et le XXIe siècles. »

10 & 11 septembre 2015
Colloque international
Université catholique de Louvain

Argument

La problématique que nous souhaitons aborder lors de cette journée d’étude vise à interroger le rapport auteur-traducteur en littérature dans une perspective à la fois diachronique et synchronique. Cette question des rôles joués par auteur et traducteur dans le champ littéraire mérite d’être abordée de manière comparée, sous l’angle d’une crise ou d’un glissement de ces notions. A la Renaissance en effet, les frontières floues entre les catégories de traducteur et d’auteur se manifestent par des tensions entre l’idéal d’un traducteur unique prôné par les traités de traduction de l’époque et une pratique de traduction davantage collaborative. Ceci conduira à une redéfinition des identités respectives du traducteur et de l’auteur, jusqu’à les circonscrire plus nettement sur le plan juridique.

Tandis que l’intérêt des chercheurs se concentre depuis plusieurs années et dans diverses disciplines sur les postures d’auteur, les images d’écrivains et documents du moi, la catégorie de l’auteur est de plus en plus investie par les études de traduction qui consacrent une nouvelle visibilité au traducteur, notamment en tant qu’auteur. Par ailleurs, la production littéraire actuelle rend la notion d’authorship singulier toujours plus mouvante, voire incertaine. De nos jours, au sein de l’institution littéraire, l’instance auctoriale doit composer avec d’autres acteurs décisionnels lors de la parution d’un nouvel ouvrage. Le traducteur, parmi d’autres intermédiaires, participe également à la construction de l’œuvre et en oriente la réception. In fine, une mixité grandissante des rôles se dessine lorsque l’écrivain agit lui-même comme traducteur. Comment les pratiques d’écriture et de traduction interagissent-elles dans le chef d’un même auteur ? Si le modèle de l’auteur comme traducteur (notamment via l’aemulatio et l’imitatio) est avéré à la Renaissance, il ne semble ni assumé par les écrivains contemporains, ni établi pour les lecteurs contemporains. C’est précisément cette figure de l’auteur-traducteur, et ces rôles respectifs que nous voulons investiguer lors de cette rencontre scientifique.

Programme

Jeudi 10 septembre 2015

Accueil (9.30)
Ouverture du colloque : A. Guiderdoni
Introduction : S. Vanasten & N. Hancisse

Session 1 (10.00-12.00) – Président de séance : G. Latré (UCLouvain)

- H. Beelen (Universität Oldenburg): “A high degree of rewriting: Dutch editions of Friderich Martens’ Spitzbergische oder Groenlandische Reise (1675)”

- A. Castagnino (University of the Republic of San Marino): “Traduction, appropriation ou nouveauté? La réception anglaise et italienne de The History of Ancient Greece de l'archiviste William Robertson”

Pause

- G. Rooryck & L. Jooken (UGent): “Le traducteur-médiateur : un dialogue franco-britannique au siècle des Lumières”

Déjeuner

Session 2 (13.30-14.30) – Président de séance : D. Delabastita (UNamur)

- M. Gonne (KULeuven): “L’histoire croisée de deux auteurs-traducteurs belges : Georges Eekhoud et Stijn Streuvels”

Pause

- R. Rui Zhang (University of Hong Kong): “The Writer as Translator: A Study of Yu Kwang-chung’s Discourse on Translation”

Session 3 (15.00-16.00) – Président de séance : S. Vanasten (UCLouvain)

- E. Brems (KULeuven)
“Borrowed poems. Tom Lanoye translates First World War Poetry”

- H. Roland (FNRS - UCLouvain)
“Hausenstein traducteur de Baudelaire. Universalpoesie und religiöse Innerlichkeit”

Réception / Walking dinner (18.30)


Friday 11th of September 2015

Session 4 (9.30-12.00) – Président de séance : N. Hancisse (UCLouvain)

- M. Brun (Université de Paris IV-Sorbonne): “Marcel Pagnol traducteur: entre stratégie auctoriale dépassée et posture d'un traducteur-paysan”

- Pim Verhulst (U. Antwerp): “Transliteration vs. (Self-)Translation. A Genetic Study of the Beckett-Pinget Collaboration on the Radio Play Cendres”

Pause

- E. Smeyers (FNRS - UCLouvain): “The bilingual oeuvre in translation: the example of Samuel Beckett’s Fin de Partie/Endgame in Dutch”

- J. Moura (SUNY Stony Brook and Universidade de Lisboa): “So wie ‘Ich habe geschrieben’: ‘Ich habe übersetzt’ – Peter Handke as Translator-Author”

Déjeuner

Session 5 : (13.30-16.00) – Président de séance : L. d’Hulst (KULeuven)

- L. de Potter (UGent): “‘A sparkling palace of mirror images.’ Hugo Claus between commentary, translation and Dorothea van Male’s Schola Nostra (1971)”

Pause

- K. Lievois (UAntwerpen): “Andreï Makine : pseudo-traducteur et mystifica(u)t(h)eur”

- P.-A. Mével (University of Nottingham): “Matthieussent’s Vengeance du Traducteur – or how an author, his translator and his characters actually met”

Conclusions (16.00)


Informations pratiques
Faculté de philosophie, arts et lettres
Place Blaise Pascal, 1
1348 Louvain-la-Neuve

Inscriptions au colloque : http://www.translauthors2015.com/registration
Informations complémentaires : http://www.translauthors2015.com

Venir à l'UCL | Télécharger le plan de la ville


Contact

Design by www.matthieumiller.be All rights reserved - Webmaster :  alessandro.metlica@uclouvain.be