À propos de cet événement


« Paris baroque. G. B. Marino et la France »

18 septembre 2015
Journée d'étude du GEMCA
Université catholique de Louvain


Lorsqu’il arrive à Paris, le poète italien Giovan Battista Marino est un homme en fuite. Depuis longtemps, ses œuvres ont éveillé l’intérêt de l’Inquisition ; c’est pourquoi, afin d’éviter un procès désormais imminent, Marino s’enfuit à la cour de France, où il restera huit ans (1615-1623), ne rentrant à Rome que peu avant sa mort (1625).

Cette journée d’étude s’interrogera sur les significations profondes de cette géographie culturelle, qui s’avère décisive pour suivre les différents parcours du Baroque littéraire en Europe. Si en Italie l’influence de Marino, très forte au début du siècle, diminue rapidement dès les années vingt, lorsqu’Urbain VIII refaçonne la poétique baroque pour en faire le pivot de sa politique culturelle – en encourageant une poésie fondée sur l’histoire biblique, et non pas sur le mythe païen ; sur la rigueur de la morale, et non pas sur l’élégance de la forme ; sur le docere, et non pas sur le delectare – la culture française, au contraire, est très sensible aux côtés « laïcs » et « mondains » de la poétique de Marino. Pendant son séjour à Paris, d’ailleurs, le poète italien se montre à son tour très réceptif envers cet « autre baroque ».

Dans quelle mesure la figure de Marino représente-elle une sorte de prisme, capable de décomposer un objet critique aux contours irréguliers tels que le baroque français ? Parle-t-on finalement du même « baroque », en France et en Italie, ou bien de deux concepts différents ? Mais aussi comment le baroque français nous aide-t-il à mieux saisir les enjeux stylistiques et allégoriques de l’Adone, œuvre majeure du poète achevée et publiée à Paris ? Cette journée se propose précisément de répondre à de telles questions.

Programme

9h30    Accueil
9h40    Introduction

Président de séance : Costantino Maeder (Université catholique de Louvain)

10h00    Emilio Russo (Università di Roma « La Sapienza »),
Innesti letterari e figurativi per il Marino francese

10h30    Jean-François Lattarico (Université de Lyon III « Jean Moulin »)
« Tradurre intendo, non già vulgarizare ». L’Adonis en vers françois de Pierre Nicole (1662)

11h00    Clizia Carminati (Università di Bergamo)
Note per l’edizione delle lettere familiari di Marino dalla Francia

11h30    Discussion

12h00    Déjeuner

Présidente de séance : Agnès Guiderdoni (Université catholique de Louvain)

14h00    Véronique Adam (Université de Toulouse II « Le Mirail »)
Tristan et Marino : du tableau à la fable

14h30    Alexandre De Craim (Université libre de Bruxelles)
Parcours croisés de Marino et d’Honoré d’Urfé, ou les vicissitudes de la carrière de bucoliaste

15h00    Discussion

15h30    Pause café

Présidente de séance : Paola Moreno (Université de Liège)

16h00    Alessandro Metlica (Université catholique de Louvain)
Ovide baroque. Canon classique et poésie moderne entre Rome et Paris

16h30    Françoise Graziani (Université de Corse « Pascal Paoli »)
Moderne ou ancien ? Les embarras de l’interprétation


Informations pratiques
De 9h30 à 17h30
Université catholique de Louvain
Attention : changement de salle
Collège Érasme, salle du Conseil FIAL
1, place Blaise Pascal
1348 Louvain-la-Neuve

Venir à l'UCL | Télécharger le plan de la ville


Contact

Design by www.matthieumiller.be All rights reserved - Webmaster :  alessandro.metlica@uclouvain.be