Publications

Machinae Spirituales. Les retables baroques dans les Pays-Bas méridionaux et en Europe

Brigitte D'Hainaut-Zveny et Ralph Dekoninck (éd.), Machinae Spirituales. Les retables baroques dans les Pays-Bas méridionaux et en Europe. Contributions à une histoire formelle du sentiment religieux au XVIIe siècle, Bruxelles, Institut royal du Patrimoine artistique (Scientia Artis, 10), 321 p., 198 ill., 2014.
ISBN : 978-2-930054-25-4, 60 €



Le Baroque s’offre aujourd’hui comme un miroir fascinant pour nos sociétés post-modernes que d’aucuns qualifient de néo-baroques. En effet, ne sommes-nous pas tentés de nous reconnaître dans cet art de la démesure, aux effets spéciaux tout droit sortis d’un Deus ex machina ? Or l’une des expressions les plus éloquentes de ce Baroque vitaliste et total est l’art du retable. Art spectaculaire s’il en est, il s’offre comme la toile de fond de la liturgie ostentatoire de la Contre-Réforme, et plus encore comme un « acteur » essentiel dans l’appréhension du divin. Sorte de trait d’union visuel entre l’ici-bas et l’au-delà, mais aussi, dans une relation non plus verticale mais horizontale, entre les croyants et l’Église catholique, il semble être le point focal de la culture visuelle de la Contre-Réforme. Si le retable baroque est bien un phénomène européen qui puise ses racines dans la culture artistique italienne, il prend néanmoins des formes spécifiques dans chaque espace de la catholicité du XVIIe siècle. Or l’un des espaces où il a connu un épanouissement tout particulier est celui des anciens Pays-Bas. Ce volume cherche à resituer ces « machines spirituelles » dans le tissu socio-culturel et religieux de l’époque, tout en procédant à une étude généalogique et typologique de leurs matériaux, formes, thèmes et fonctions. Une telle approche du contexte culturel et religieux, des modèles et des types se trouve complétée par l’analyse de la dynamique spirituelle et esthétique que suscitent ces retables. À ces études critiques s’adjoint en outre un inventaire des retables baroques des anciens Pays-Bas, qui se prolonge en ligne sur la banque de données BALaT de l’IRPA.

Contact

RetourBack

Design by www.matthieumiller.be All rights reserved - Webmaster :  alessandro.metlica@uclouvain.be